Katmai National Park, Alaska, États-Unis

Alaska, sur le toit de l’Amérique

Durée

16 jours

À partir de

5 135 €/pers

L’Alaska, cet immense promontoire à l’extrémité nord-ouest du continent américain appelé en aléoute « le grand pays », cristallise tous les extrêmes et reste un territoire obstinément sauvage et indompté. Tout ici est démesuré, on y trouve les plus hauts sommets des Etats-Unis et les parcs nationaux les plus vastes, où les possibilités d’aventure sont infinies. Des chaînes côtières spectaculaires entaillées de fjords où une faune marine abonde, aux forêts boréales exubérantes peuplées d’ours et d’élans, de la toundra fragile balayée par les vents, aux gigantesques glaciers vêlant au fond de baies démesurées, la terre, la mer et le ciel fusionnent majestueusement dans ce territoire grandiose, qui et se laisse découvrir au fil de cet itinéraire. Vous traversez ces immensités sauvages sur des routes magnifiques et surtout vous appréhendez l’extraordinaire beauté de ces paysages, en les survolant dans le parc de Denali, en vous posant au coeur du Wrangell St. Elias et sur une plage du Katmai National Park. Des randonnées vous assureront ensuite à chaque sentier un émerveillement sans égal et des souvenirs enchantés, au sein d’une nature vierge que l’homme n’a pas encore trop altérée.

Jour 1 France – Anchorage

Arrivée à Anchorage dans l’après-midi et découverte de la plus grande cité d’Alaska, qui fut autrefois un campement de pionniers et d’ouvriers du chemin de fer, puis une ville frontière avant que la guerre froide la développe, et que la découverte du pétrole au nord de l’Alaska lui assure des fondations confortables et profondes sur la seule étendue plate, entre les bras du « Cook Inlet » et les cimes acérées des « Chugach Mountains ». Carrefour commercial et pôle culturel de l’état, la ville est accueillante et offre de bons restaurants, des galeries élégantes et de superbes parcs paysagers, où la faune sauvage reste très présente. Il n’est pas rare d’y observer des lynx ou même des ours et des élans. Férus d’histoire, vous ne manquerez pas le très riche « Anchorage Museum of History and Art », qui présente des documents historiques et préserve une superbe collection d’art premier et d’oeuvres de voyageurs, explorateurs et colons. Déambulez sinon dans les rues animées du centre-ville et sur « Fourth Avenue », où de nombreuses boutiques de souvenirs vous proposent de l’art amérindien, comme de la vannerie ou des défenses de morse gravées. Si vous poussez vers l’ouest sur la « Fifth Avenue », vous tomberez sur le plus ancien bâtiment en bois d’Anchorage, classé monument historique, la maison et musée Oscar Anderson, construite en 1915 et qui a échappé au désastreux tremblement de terre de 1964. Finissez votre journée dans une ambiance très « dernière frontière », au pittoresque restaurant-bar « Chilkoot Charlie’s ».

Hébergement : Inlet Tower Hotel & Suites

Jour 2 Anchorage – Copper Center

Vous quittez Anchorage en empruntant la « Glenn Highway », qui file en direction du nord rejoindre l’embouchure des rivières Matanuska et Knik. A peine sortis de la ville, la nature grandiose de l’Alaska vous envahit déjà et vous donne un premier aperçu des paysages spectaculaires que vous allez rencontrer durant votre périple. Vous longez le joli lac Mirror où débute la « Old Glenn Highway », que vous pourrez prendre jusqu’au village historique d’Eklutna. Sur ce site du premier campement indien Deda’ina, remontant à 1650, les églises orthodoxes en rondins et les « maisons spirituelles » colorées du cimetière adjacent, symbolisent les influences croisées Russo-Slave et Deda’ina Athabaskan. En atteignant Palmer, vous suivez vers l’est la rivière Matunaska, dont les berges se parent des feuillages colorés du tremble et du peuplier. Votre route jalonnée de vues spectaculaires sur les crêtes argentées des montagnes Chugach, vous offre l’opportunité d’apercevoir le large glacier Matanuska strié de roches brisées, descendu du champ de glaces Chugach à 45km plus à l’est. Peu après, à « Tahneta Pass », la Highway prend de l’altitude, des bosquets clairsemés d’épinettes noires ponctuent ses bas-côtés et votre regard s’ouvre sur de plus fastueuses perspectives à mesure que vous grimpez jusqu’à « Eureka Summit ». Les étendues sauvages s’étalant devant vos yeux, sont le territoire du caribou dont les troupeaux migrent à l’automne vers la chaîne Wrangell, que vous commencez à apercevoir à l’horizon. Les capricieux lacets de la rivière Tazlina alimenté par le très beau lac glaciaire éponyme, vous escortent jusqu’à Glennallen, où vous piquez au sud sur la Richardson Highway, dominée par l’ombre des monts Sanford et Blackburn, culminant à plus de 4 875 mètres. Informez-vous au Wrangell-St. Elias National Park Visitor Center situé non loin de Copper Center, avant de rejoindre votre lodge.

Hébergement : Copper River Princess Lodge

Jour 3 Copper Center – Chitina – McCarthy - Kennicott

En direction du sud, vous traversez des collines de bouleaux, d’épinettes noires et de saules, une région très prisée par les fermiers au début du XXème siècle. A hauteur du miroitant lac Willow, offrez-vous une magnifique vue sur les champs de glace des montagnes Wrangell, que vous allez bientôt côtoyer. La Highway Edgerton termine son sillon asphaltée à Chitina, petit bourg perdu sur la rivière Copper et ancien arrêt de chemin de fer, que vous atteignez dans la matinée. De son aérodrome, un petit avion vous emporte au coeur du fabuleux parc Wrangell-St. Elias, le plus grand parc national du pays. Arrivée à McCarthy après 25mn de vol et un passage, si la météo le permet, au-dessus des glaciers de la vallée Kennicott, pour un premier aperçu des fabuleux paysages qui vous attendent, sillonnés de longs sentiers partant de votre lodge.

Hébergement : Ma Johnson’s Historical Hotel

Jour 4 Parc national Wrangell St. Elias

Ce « royaume nord-américain de la montagne », véritable éden pour les animaux sauvages, préserve farouchement ses espaces vierges au fond de vallées escarpées, où des lacs scintillants sous un ciel immense, pur et immaculé, reflètent les sommets aux neiges éternelles des montagnes Wrangell et St. Elias. Les innombrables rivières alimentées par les centaines de glaciers, surfant sur les contreforts de l’Alaska Range, traversent la toundra alpine colorée de milliers de fleurs, et offrent leurs eaux poissonneuses aux ours bruns, aux pygargues et aux loups. Les randonnées sont légendaires et parfois épiques, lorsqu’il faut traverser un torrent agité ou contourner une cascade vertigineuse, mais tous ces efforts sont cent fois récompensés par les inoubliables merveilles naturelles observées. Depuis Kennecott, vous tournez le dos aux bâtiments imposants de la vieille mine de cuivre, toujours bariolés d’un rouge délavé et inscrits au registre national des lieux historiques, et marchez en direction du nord pour rejoindre les proches glaciers Root et Kennicott. Vous pouvez également partir en randonnée équestre ou louer des vélos et arpenter les sentiers en pleine forêt, qui mènent à des vallées couvertes de bosquets d’aulnes et parsemées de lupins violets et de grands épilobes roses. Ces petits paradis cachés hébergent de nombreux orignaux et quantités d’oiseaux multicolores, dont le délicat lagopède, tandis que les mouflons de Dall jouent les équilibristes sur les parois rocheuses environnantes, et que dans le ciel serein, planent les aigles à tête blanche. Le soir, vous rentrez fourbus à votre lodge, mais surtout enivrés par le spectacle inouï d’une nature virginale, qui s’est offerte à vous comme aux premiers jours de la création du monde.

Hébergement : Ma Johnson’s Historical Hotel

Jour 5 Kennicott – McCarthy – Chitina – Black Rapids

Encore une matinée libre au coeur du parc pour jouir un peu plus de cet éden naturel, puis vous embarquez en début d’après-midi à bord d’un avion-taxi, qui vous dépose 25mn plus tard à l’aérodrome de Chitina, où votre voiture attend. Vous reprenez la route en direction de Copper Center, et filez vers Paxson en suivant la « Richardson Highway », qui ondule doucement dans la vallée de la rivière Copper, bordée de belles forêts de bouleaux et d’épinettes. Plus vous roulez vers le nord et plus les bosquets d’arbres sont clairsemés, et rabougrissent. Çà et là, un pittoresque « roadhouse », isolé au milieu de nulle part, vous offre une halte originale et réconfortante, au bord d’un lac fleurtant avec la route. Quelques collines brisent la monotonie de ces infinies étendues forestières, qui vous accompagnent jusqu’à Paxson. Passée cette bourgade reculée, le relief se fait plus accidenté et les paysages plus escarpés. Vous commencez à apercevoir au loin, les sommets enneigées de l’arc septentrional de la chaîne Alaska. Et alors que le soleil peine à se coucher sous ces latitudes élevées, vous longez la rive est du grand lac Summit, suivez le cours large et sinueux de la rivière Delta, jusqu’à votre lodge qui la surplombe du haut d’une petite colline.

Hébergement : The Lodge at Black Rapids

Jour 6 Black Rapids - Fairbanks

Sous un ciel immense, vous continuez votre périple en direction de Fairbanks. Gardant le cap au nord sur la « Richardson Highway », vous poursuivez le cours de la « Delta River », qui s’étale nonchalamment au fond d’une large plaine creusée dans la roche par l’action antédiluvienne des glaciers, qui ont ensuite reculé dans la montagne. Des forêts denses d’épinettes encadrent la route à l’infini, et mélangent à l’horizon le vert profond de leur parure d’aiguilles au bleu intense du ciel. Vous laissez derrière vous les sommets enneigés de la chaîne Alaska, qui apparaissent par instant dans le rétroviseur, alors que la route gravit une colline et contourne le « Donnelly Dome ». La forêt disparait comme par enchantement après ce mamelon rocheux, et votre champ de vision s’ouvre alors sur une immense steppe dénudée, qui se déploie interminablement, entrecoupée de temps à autre par quelques zones plus densément boisées de bouleaux et de peupliers. A Delta Junction, où la rivière Delta rejoint la belle rivière Tanana, formant à l’occasion un immense delta, faîtes un saut dans le passé en visitant le « Sullivan Roadhouse Historical Museum », le plus ancien relais routier de l’Alaska intérieure. Exploité de 1905 à 1922 par un couple de pionniers, qui accueillait les premiers chercheurs d’or de la région, cette auberge désormais transformée en musée, abrite une belle collection d’artefacts et de photographies du début des années 1900. Plus loin, le temps d’un café ou d’un arrêt pique-nique, vous pourrez également visiter le site de « Big Delta State Historical Site », qui préserve un autre établissement, encore plus légendaire sur la route de Valdez à Fairbanks, le fameux « Rika’s Roadhouse and Landing », classé au registre national des lieux historiques. Continuation le long de la superbe « Tanana River » vers votre charmant lodge établi non loin de Fairbanks. Partez en fin d’après-midi au complexe de « Chena Hot Springs », pour un bain délassant dans ces sources chaudes jaillissant en plein coeur de la forêt.

Hébergement : A Taste of Alaska Lodge

Jour 7 Fairbanks – Denali Park

Surnommée « Golden Heart City », la ville au coeur d’or, Fairbanks apparaît comme le centre géographique de l’Alaska et possède un charme indéfinissable, hérité sans doute de l’hospitalité réjouissante de ses excentriques habitants. Jeune ville frontière, fondée en 1901 sur un comptoir marchand provisoire, elle prit son essor avec la découverte de filons aurifères dans les rivières alentours, puis la manne pétrolière de Prudhoe Bay a assuré sa prospérité. Construite sur des collines tombant en pentes douces jusqu’aux rives tranquilles de la « Chena River », Fairbanks cache sous une façade un peu terne, une chaleur humaine contagieuse et une foule d’activités conviviales, sans oublier son exceptionnel « Museum of the North », qui abrite une collection d’oeuvres d’art et d’objets indigènes de tout premier ordre. Vous quittez Fairbanks et empruntez la « George Parks Highway », qui s’infléchissant peu à peu, traverse des étendues désertes, uniquement peuplées d’orignaux, de grizzlis, de loups et d’une multitude d’oiseaux. A mesure qu’elle file au sud, elle s’éloigne des fondrières de mousse marécageuses, créées par l’éphémère fonte du permafrost en surface, et rencontre les contreforts de la chaîne Alaska, et les limites du parc national Denali. D’autres parcs nord-américains ont une belle faune sauvage, mais aucun n’a d’animaux aussi visibles et diversifiés que Denali. Et d’autres parcs ont des montagnes, mais aucun n’offre une chaîne aussi époustouflante et un sommet aussi imposant que le mont McKinley. Ainsi le parc protège un monde primitif grandiose au pied de la chaîne Alaska, que les mouflons de Dall sillonnent à l’abri des loups, revenus en nombre chasser sur la toundra herbeuse. Ces deux espèces font partie du fameux « Big Five » avec le grizzly, l’orignal et le caribou, groupe d’animaux emblématiques de la région, que vous pourrez observer très facilement ici dans leur habitat naturel.

Hébergement : Denali Bluffs Hotel

Jour 8 Parc national Denali

Vous allez suivre aujourd’hui une merveilleuse excursion guidée en bus, sur l’unique route qui s’enfonce jusqu’au coeur du parc, et rejoint la petite communauté de Kantishna au bout de 148km. Un périple d’environ 6 heures, mais que vous ne regretterez pas tant le paysage subarctique qui s’ouvrira devant vous, aussi grand que le ciel, et les animaux qui le peuplent, vous laisseront des souvenirs à vie. La route serpente à travers des étendues de taïga parsemée de bosquets d’épinettes, et grimpe ensuite quelques cols pour atteindre les immensités dépourvues d’arbre de la toundra. Elle franchit des rivières s’étalant en multiples canaux au pied des glaciers, sur les vastes plaines de Murie, où les troupeaux de caribous aiment à paître. Elle s’accroche aux parois des montagnes Igloo et Cathedral, et dérange les étonnants mouflons blancs de Dall, en équilibre sur les crêtes. Les grizzlis eux ne semblent pas faire attention à la route lorsqu’elle passe le col de Sable à 1187 mètres, tant ils sont concentrés à engloutir toutes les myrtilles et autres baies sucrées qu’ils trouvent dans les prairies aux alentours. Les aigles royaux planent au-dessus du belvédère de la « Polychrome Mountain », que votre itinéraire contourne pour atteindre sa plus haute altitude au « Highway Pass » après la rivière Toklat. Elle redescend tranquillement ensuite, s’offrant de vues spectaculaires sur la chaîne de l’Alaska et le grand massif du mont McKinley. Finalement, elle frôle le museau sombre et couvert de gravier du colossal glacier Muldrow, qui s’écoule à travers une gorge de granit sur plus de 56km, et termine sa course folle sur la toundra à quelques encablures de la route. Votre terminus se situe peu après, non loin du joli Wonder Lake, où des orignaux pataugent parfois jusqu’au ventre pour se nourrir de la végétation aquatique près du rivage. A Kantishna, vous embarquez à bord d’un petit avion-taxi et revenez à votre point de départ en survolant les paysages infinis du parc, et les magiques entendues glacées de la chaîne Alaska. Une expérience inouïe que vous n’êtes pas prêts d’oublier !

Hébergement : Denali Bluffs Hotel

Jour 9 Denali Park - Wasilla

Faîtes une dernière incursion matinale dans le parc jusqu’aux ultimes kilomètres accessibles avec votre véhicule, et tentez une randonnée le long du canyon Savage. Sinon, arrêtez-vous à l’entrée, au centre d’accueil, point d’ancrage de plusieurs sentiers, dont celui du mont Healy. L’ascension jusqu’à son belvédère n’est pas aisée, mais vous récompense d’un panorama à couper le souffle sur la chaîne Alaska et son monumental mont McKinley, rayonnant à l’horizon sous la sanguine lumière du soleil levant. Dans la langue autochtone Athabascan, le nom Denali signifie « celui qui est haut », allusion évidente au fameux mont McKinley, gigantesque monolithe de granit culminant à 6 193 mètres, le véritable toit de l’Amérique du Nord. Vous quittez à regret ce fabuleux parc et mettez le cap au sud sur la « George Parks Highway », qui file le long de tumultueuses rivières transportant leur cargaison granuleuse de limon, râpé par les glaciers glissant des sommets de la chaîne Alaska. Vous entrez dans le parc d’Etat Denali, qui partage avec son grand frère, le parc national adjacent, ses merveilles naturelles mais pas ses foules de touristes. La route le traverse dans un axe nord-sud, le long duquel vous jouirez de très belles vues sur le mont McKinley. Vous le laissez définitivement derrière vous en atteignant la vallée Matanuska-Susitna, le grenier vert de l’Alaska, s’étendant sur une longue bande fertile entre les chaînes Talkeetna et Chugach. Arrivée en fin d’après-midi à Wasilla, ville satellite d’Anchorage, prise en sandwich entre les lacs Lucille et Wasilla. Visitez rapidement les bâtiments historiques du site « Old Wasilla », témoignant de l’isolement et de l’autosuffisance des anciennes communautés paysannes de la région, avant la construction de la Highway et du chemin de fer. Le musée Iditarod, situé à proximité, présente des photos et des vidéos de la célèbre course de chiens de traîneaux « Iditarod Trail », qui couvre les 1850 km d’Anchorage à Nome.

Hébergement : Best Western Lake Lucille Inn

Jour 10 Wasilla - Seward

Départ matinal vers la péninsule Kenaï, où fjords, glaciers, chaînes de montagnes, lacs et prairies alpines, forêts et zones humides riches en faune, seront un spectacle permanent qui vous tiendra compagnie tout au long de la panoramique « Seward Highway ». Passé Anchorage, l’autoroute longe la rive nord du « Turnagain Arm », et vous observez dès à présent la géologie dramatique qui façonne l’Alaska depuis des siècles. Au loin vers l’ouest, se dresse à 3374 mètres le volcan actif Spurr, au-dessus de la chaîne Alaska. Vers l’est, les crêtes déchiquetées des montagnes Chugach, soulevées par la collision de plaques continentales, puis écrasées par d’anciens glaciers, barrent l’horizon. Au sud, de l’autre côté du bras de mer, les flèches des montagnes Kenai couronnent les étendues boisées de la forêt nationale de Chugach. Le bras de mer Turnagain est célèbre pour l’amplitude de ses marées et la richesse de son milieu marin dominé par le charmant béluga, que vous aurez peut-être la chance d’apercevoir à « Beluga Point ». Plus loin, après avoir épousé le littoral au plus près, la route rejoint le large delta de la rivière Placer, qui se jette au fond du « Turnagain Arm », où les navires de Cook firent demi-tour. Détournez-vous de quelques kilomètres en direction du lac Portage, dont les eaux laiteuses accueillent des icebergs aux formes gracieuses, enfantés par les glaciers. De retour sur la « Seward Highway », vous franchissez le col Turnagain et atteignez les vertes prairies alpines jonchées de fleurs sauvages. Vous continuez en esquivant les moraines charriées par d’anciens glaciers à jamais retirés, jusqu’au joli lac Summit, étape idéale pour un copieux déjeuner avec vue, au restaurant du typique hôtel en bois rond, le « Summit Lake Lodge ». Votre itinéraire bifurque ensuite sur la Highway 9, et se fraie un étroit passage entre les lacs et les glaciers jusqu’à Seward, la « Porte de l’Alaska », fondée en 1903 au fond de « Resurrection Bay ».

Hébergement : Seward Windsong Lodge

Jour 11 Parc national des Fjords Kenai

Très peu touché par la main de l’homme, Kenai Fjords est resté particulièrement sauvage et n’est en grande partie accessible qu’en bateau. Célèbre pour la splendeur de ses fjords et la majesté de ses glaciers, le parc héberge également une foisonnante faune marine, qu’il est idéal de côtoyer lors d’une croisière. Les bateaux s’engagent profondément à l’intérieur de cette péninsule en forme de talon, découpée de centaines de criques et de baies tranquilles, prisées par les loutres de mer, les macareux, les otaries de Steller et les pygargues. Avant d’atteindre le fond des fjords, où vêlent les immenses glaciers, vous entendrez d’abord le tonnerre engendré par la cassure d’énormes icebergs se détachant de leur front. Restez attentifs, car les baleines à bosse, les orques et les marsouins croisent au large, et vous gratifient souvent d’un ballet aquatique des plus étourdissants. Quel que soit la météo, cette journée sera éblouissante et forgera en vous des souvenirs inoubliables. Vous revenez en fin d’après-midi au pittoresque port de Seward, où vous pourrez faire quelques emplettes et ensuite vous promener tranquillement dans son petit centre-ville. Ne manquez pas de visiter le complexe scientifique « Alaska SeaLife Center », voué aux écosystèmes locaux et à leur préservation. Plusieurs plates-formes vous permettent d’observer à loisir les animaux et oiseaux marins, qui peuplent la région.

Jour 12 Seward - Homer

Vous quittez Seward ce matin, mais pas encore le parc national. En effet, il vous reste à explorer sa portion terrestre, et notamment un réseau de sentiers menant à différents panoramas sur le superbe glacier Exit. Il a modelé le paysage tout autour de vous, en s’écoulant année après année du champ de glaces Harding, vestige de l’âge glaciaire, couronnant sur 80km de longueur et 50km de largeur, les montagnes Kenai. De retour sur la « Seward Highway », vous mettez le cap au nord, puis bifurquez à l’ouest sur la « Sterling Highway », en longeant la poisonneuse « Kenai river », qui prend par endroit une teinte turquoise. Les paysages traversés par la rivière sont toujours aussi splendides, et vous croisez régulièrement des pêcheurs à la mouche, s’adonnant à leur sport favori dans ces eaux riches en truites arc-en-ciel et en saumons Chinook. Vous entrez peu à peu sur le territoire du Refuge national de la vie sauvage de Kenai, créé à l’origine par le président Franklin Roosevelt pour protéger la population des orignaux. La réserve abrite désormais plusieurs autres espèces, coyotes, grizzlis, caribous et loups, qui s’épanouissent dans cette nature préservée sur les flancs boisés d’épicéas des montagnes Kenai. Promenez-vous sur les nombreux sentiers, mais privilégiez surtout ceux autour du lac Skilak, qui vous mèneront vers des points de vue d’anthologie. Passé Soldotna, vous piquez au sud vers Homer, en croisant quelques communautés isolées sur l’amer rivage du golfe de Cook, dont le village de Ninilchik, fondé par les Russes en 1847. Vous laissez derrière vous sa vieille église orthodoxe perchée sur une colline, et gagnez l’ultime étape de la « Sterling Highway », la ville d’Homer, qui garde l’entrée de la baie Kachemak, surmontée magnifiquement par les cimes enneigées des montagnes Kenai. Un spectacle grandiose, qui clôture en majesté cette fin d’après-midi.

Hébergement : Land’s End Resort

Jour 13 Homer

Homer, la ville sans frontières, où la route se termine et inspire des voyages vers d’infinis horizons. Voilà en quelques mots, ce qui a séduit les nombreux artistes installés ici. Cette charmante cité est le point d’envol pour des journées inoubliables dans le parc national de Katmai, qui abrite une impressionnante population d’ours bruns. Si vous choisissez cette excursion mémorable, vous commencerez votre périple par un splendide vol d’une à deux heures au-dessus des volcans et des glaciers de la côte est du parc national de Katmai. Après un atterrissage spectaculaire sur une plage, vous et votre guide resterez environ 3 heures le long du littoral et dans les prairies alentours. A une distance raisonnable de sécurité, vous pourrez admirer des ours bruns dans leur habitat naturel, entrain de pêcher le saumon, déterrer les palourdes, arracher des racines et même avaler des brassées d’herbe fraîche et grasse, sans oublier d’éduquer leurs petits et de les familiariser à toutes ces pratiques. Durant cette merveilleuse journée, il vous sera également possible de voir des renards, des aigles à tête blanche, et différentes espèces marines. Retour en avion à Homer. Si voler ne vous tente pas, vous aurez également l’opportunité d’explorer la grande baie Kachemak, en compagnie d’un guide expérimenté, à bord de votre kayak. Une très belle balade en perspective, au ras de l’eau, à observer les loutres de mer, les marsouins, et peut-être même les baleines.

Hébergement : Land’s End Resort

Jour 14 Homer - Anchorage

Retour au nord sur la « Sterling Highway », vous bifurquez légèrement sur la « Kalifornsky Beach Road », qui vous mène à l’historique ville de Kenai, fondée en 1791 par des trappeurs russes et des prêtres orthodoxes, au coeur même d’un village amérindien. La petite communauté a grandi, à l’embouchure de la rivière Kenai, dont les vasières attirent chaque printemps des milliers d’oies du Canada, un fort fut construit et une mignonne petite église « Holy Assumption », qui se dresse toujours face aux cônes parfaits des volcans Spurr, Lliama et Redoubt, s’élevant à l’horizon au-dessus du « Cook Inlet ». Non loin, avisez le belvédère « Beluga Whale Lookout », d’où vous pourrez guetter les bélougas pourchassant les saumons jusque dans le fleuve. Après cette petite escapade urbaine, vous rejoignez la nature sauvage, que traversent sans discontinuer la « Sterling », puis la « Seward Highway », jusqu’au bras de mer Turnagain. Faîtes un petit détour agréable par le village de Hope, un ancien bourg minier fondé à la fin du XIXème siècle, qui vous offre de beaux points de vue sur le « Turnagain Arm ». Arrivée dans l’après-midi à Anchorage.

Hébergement : Inlet Tower Hotel & Suites

Jour 15 Anchorage – France

Selon l’horaire de votre vol, profitez de ces derniers instants dans les rues animées d’Anchorage pour rapporter quelques souvenirs de ce voyage mémorable, et pourquoi pas des vêtements fabriqués dans les villages eskimos, en laine de boeuf musqué, appelée Qiviut. Pour cela, vous trouverez à l’angle de la « Sixth Avenue », dans une mignonne petite maison brune, le magasin coopératif « Oomingmak Musk Ox Producers’ Co-op ». Restitution de votre véhicule à l’aéroport et envol vers la France.

Jour 16 France

Retour en France.

Le prix comprend

  • Les vols internationaux aller et retour sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes
  • 14 nuits en hôtels 2 ou 3*
  • L’excursion en bus et retour avion dans le parc Denali (déjeuner inclus) le jour 8
  • Les transfert aller et retour en avion dans le parc Wrangell-St. Elias les jours 3 & 5
  • 14 jours de location d’un véhicule ALAMO de type Compact en kilométrage illimité
  • Les assurances CDW & EP
  • Les taxes
  • Le 1er plein d’essence et un second conducteur
  • L’assistance conciergerie francophone sur place 7j/7
  • Un carnet de route personnalisé

Le prix ne comprend pas

  • Les visites, excursions et spectacles facultatifs
  • Les boissons, pourboires et toute dépense de nature personnelle

Hébergement

Durée

16 jours

À partir de

5 135 €/pers

Contactez l’artisan

Bertrand Juilliard

01 55 87 82 10
Envie de ce voyage ?

Autres voyages que vous pourriez aimer

Matane, Québec, Canada
Autotour

Canada

Vers la Gaspésie, là où la terre finit

La grande boucle du Québec, classique et populaire, de Montréal […]

Acorn Street, Boston, Massachusetts, Etats Unis
Culture

Etats Unis

Nouvelle-Angleterre, naissance des Etats-Unis

Ici commence l’histoire des Etats-Unis ! Les six états formant […]

Grand Prismatic Spring, Yellowstone National Park, Wyoming, Etats Unis
Atypique

Etats Unis

Dans les pas de Lewis et Clark

Le Montana, l’Idaho, le Wyoming et les deux Dakota sont […]

Los Angeles, Californie, Etats Unis
Autotour

Etats Unis

Incontournables de l’ouest

Les plus beaux paysages des grands parcs nationaux de la […]

Phare de Nobska Woods Hole, Massachusetts, Etats Unis
Autotour

Etats Unis

La route Atlantique

Toute la côte Est ! De la Nouvelle Angleterre à […]

Bozeman, Montana, Etats Unis
Culture

Etats Unis

Grandes Plaines et Montagnes Rocheuses

Amoureux des grands espaces et de faune sauvage, cet itinéraire […]

Rivière, Chicago, Illinois, Etats-Unis
Atypique

Etats Unis

Blues, Jazz & Rock-efeller Center

Chicago, La Nouvelle-Orléans et New York, trois villes bien distinctes […]

La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis
Autotour

Etats Unis

Les routes du Vieux Sud

Que ce soit le long du fleuve Mississippi, poursuivi amoureusement […]

Québec City, Quebec, Canada
Autotour

Canada

Au fil du Saint-Laurent en famille

Des chutes du Niagara au fjord Saguenay, un itinéraire mémorable […]

Duluth, Minnesota, Etats Unis
Autotour

Etats Unis

Dans le sillage des Voyageurs

Les « Voyageurs », ces intrépides trappeurs, aventuriers coureurs de […]

Envie d’un voyage sur mesure ?

Contactez-nous et composons ensemble votre voyage