Partir en voyage en Iran

Qui n'a pas rêvé à la seule évocation du nom de la Perse ? Incarnation même de l'Orient, elle convoque encore aujourd'hui les images des caravanes sur la légendaire route de la soie. Aujourd'hui, l'Iran est pourtant devenu un pays bien différent de cet image : c'est un état moderne dans un certain nombre de domaines, comptant plus de 80 millions d'habitants pour une superficie de 1 600 000 km² qui fait de lui le 18e pays le plus étendu au monde, et sa tentaculaire capitale, Téhéran, voit se côtoyer les centres commerciaux et les artères de circulation avec les mosquées anciennes carrelées de mosaïques bleues. Les prises y sont du reste les mêmes qu'en France pour un courant en 230v. Le persan, ou farsi, est bien sûr la langue officielle, mais il subsiste un certain nombre de langues régionales. La plupart des Iraniens maîtrisent très bien l'anglais, voire le français, et vous n'aurez aucun mal à vous faire comprendre. ...Lire la suite

En savoir plus

Devise

Rial

Temps de vol

6h

Décalage horaire

2h30

Extérieur, Mosquée Nasir Al Molk, Chiraz, Iran
Express

Iran

Express Iran

Ispahan, Iran
Culture

Iran

Incontournable Iran

Ce voyage vous entrouvre les plus belles portes du monde […]

Désolé, il n'y aucune suggestion correspondant à vos critères.
Pourquoi ne pas nous demander un devis sur mesure ?

Créez votre voyage

A la découverte de l’Iran


Situé entre le Golfe Persique et la Mer Caspienne, l’Iran bénéficie de reliefs naturels exceptionnels et de paysages somptueux. C’est un pays montagneux et la plus grande partie est sous climat désertique ou semi-désertique. Entre les montagnes, de vastes plaines forestières s’étendent : c’est là que se sont installées les villes d’Ispahan et Chiraz. Seule, la côte de la Caspienne, où se situe Téhéran, bénéficie d’un climat subtropical. L’été peut donc y être pénible, et l’hiver il est difficile de visiter le reste du pays, ce sont donc l’automne et le printemps qui sont les saisons les plus agréables. Ce paysage varié permet une grande diversité de la faune et de la flore : de nombreuses espèces de félidés et d’oiseaux de proie y sont bien implantées : aigle et faucon, mais aussi lynx d’Eurasie, daim de Perse et gazelle indienne…
Les régions forestières sont habitées par une faune assez typique de sangliers, d’ours et de bouquetins. L’iran s’est doté très tôt, dès le milieu du XXe siècle, d’une autorité de protection de l’environnement, et peut aujourd’hui s’appuyer sur son patrimoine naturel pour charmer des voyageurs attentifs à la beauté des paysages et à leur préservation lors de leur circuit de découverte. Le pays se prête particulièrement à un voyage en autotour, et son patrimoine est si varié qu’il serait dommage de ne pas opter pour un circuit conçu sur mesure, en fonction de vos envies propres.

Un pays aux richesses culturelles et naturelles


De ses richesses naturelles, la civilisation iranienne a su tirer une cuisine pleine de saveurs : si la viande de boeuf, de veau ou de mouton est le plus souvent présente en petites quantités, ce sont surtout les végétaux qui lui donnent tout son charme. Les épices, coriandre, cumin, curcuma, safran muscade, cardamome aromatisent les légumes, le riz, mais aussi les amandes et les noix. Un plat iranien est un véritable concentré de saveurs, souvent sucré-salé. Les desserts font la part belle à l’eau de rose et au parfum délicat. Enfin, le thé noir y est une véritable institution. C’est l’un des attraits indiscutables de cette civilisation à l’histoire riche et contrastée. On oublie souvent que les dynasties perses, notamment les Sassanides et les Achéménides, ont dominé l’Asie et parfois poussé jusqu’en Grèce. De leur splendeur, il nous reste la magnifique Persépolis.
L’histoire récente du pays fait facilement oublier que l’Iran fut le principal pays de l’Islam pendant longtemps, et que la cité de Mashhad abrite l’un des plus anciens lieux saints du chiisme. Bien sûr, la religion y est toujours omniprésente, car le pays est aussi celui de la révolution islamique de 1979. L’Islam est quasiment la seule religion, et il est bien sûr de nécessaire d’en tenir compte au moment d’établir son programme de visites et de faire ses bagages. Il influence jusqu’à l’art et à l’artisanat, sans doute parmi les plus renommés de la région : une visite à Téhéran ne peut faire l’économie d’un passage au marché couvert : c’est là que vous trouverez le véritable coeur battant de l’Iran.