Phare de Peggy's Cove, Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada

Les maritimes, d’îles en presqu’îles

Durée

17 jours

À partir de

2 735 €/pers

En périphérie du Canada, les provinces maritimes forment un monde un peu à part, plus traditionnel, moins démesuré, sur lequel souffle un air marin perpétuel. Alors que la plupart des villes et villages est à moins de 50 km de la mer, découvrez cette région atypique à travers ses îles et presqu’îles encore très sauvages, dont les paysages côtiers constituent l’essentiel de cet itinéraire original, aux saveurs maritimes.

Jour 1 France – Halifax

Arrivée dans l’après-midi à l’aéroport d’Halifax et prise en charge de votre véhicule de location. Première soirée dans la belle et agréable capitale de la province de Nouvelle-Ecosse, dont le vieux quartier portuaire, appelé « Historic Properties », jalonné d’antiques bâtiments et entrepôts réhabilités, fera l’objet d’une agréable et douce balade au clair de lune. Rendez-vous après cette découverte nocturne des quais d’Halifax, au bar « The Lower Deck », un établissement populaire à l’ambiance décontractée, où vous aurez plaisir à siroter une bonne bière locale et à déguster une riche cuisine du terroir.

Hébergement :

Doubletree The Hollis Halifax

Jour 2 Halifax – Lunenburg

Départ matinal sur la Route des Phares, révélant des paysages maritimes parmi les plus pittoresques de la province, où la superbe nature sauvage se marie avec harmonie à un chapelet de coquets villages. Arrêtez-vous pour commencer au délicat petit port de Peggy’s Cove, dont le phare emblématique rouge et blanc, qui a inspiré bien des peintres et des photographes, se dresse fièrement sur son socle de granit, face au vagues tranchantes de l’océan. Au large, évolue une faune marine de phoques, baleines et macareux moines, qu’il est possible d’observer en prenant part à une excursion en bateau au départ du minuscule port. Continuation sur la côte déchiquetée en croisant plusieurs charmants villages de pêcheurs, tel Mahone Bay, reconnaissable entre tous grâce à ses trois églises plus que centenaires, construites l’une à côté de l’autre face à la baie. Plus loin, sur un magnifique cap rocheux, se découpent les petites maisons de Blue Rock, un paisible hameau de pêcheurs très caractéristique de cet âpre littoral sud. Arrivée dans l’après-midi à Lunenburg, l’un des plus beaux villages de la Nouvelle-Ecosse. Déambulez dans ses rues aux bâtiments colorés, dont certains datent de la fin du XVIIIème siècle, et qui a valu à la commune d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Visitez impérativement le passionnant « Fisheries Museum of the Atlantic », qui commémore l’héritage des pêcheurs des provinces maritimes.

Hébergement :

Mariner King Inn

Jour 3 Lunenburg – Truro – Alma

Vous rejoignez ce jour au nord, l’isthme de Chignecto, en pénétrant les terres intérieures de la Nouvelle-Ecosse, couvertes de vertes campagnes boisées et parsemées de nombreux lacs. A Truro, ville industrielle construite sur les berges de la rivière Salmon, qui se jette plus loin dans le Bassin Minas, vous pourrez assister au phénomène naturel étrange du mascaret, une vague remontant le cours de la rivière, provoquée par les puissantes marées de la baie de Fundy. Longez la belle et dramatique côte nord du Bassin Minas, façonnée de paysages d’une grande singularité, et arrêtez-vous à Parrsboro, qui abrite quelques jolis bâtiments datant du XIXème siècle. Plus loin, rejoignez le superbe phare « Cape d’Or Lighthouse », qui surplombe la baie de Fundy, et ne manquez pas de vous dégourdir les jambes sur les sentiers du « Cape Chignecto Provincial Park », menant à des points de vue splendides sur des plages et des falaises spectaculaires. En soirée, vous ralliez Alma au Nouveau Brunswick, à l’entrée du fameux Parc national Fundy.

Hébergement :

Gîte Falcon Ridge Inn

Jour 4 Parc national Fundy

L’exploration du parc est une aventure incontournable au milieu d’une nature sauvage brillamment reconstitué après des décennies d’exploitation forestière. Fundy est l’endroit par excellence pour découvrir le littoral de la baie, sa faune, sa flore et la puissance de ses marées gigantesques, qui déversent deux fois par jour des milliards de tonnes d’eau, riches en nutriment, attirant invariablement une grande population de baleines minke, à bosse, ou la rarissime baleine franche. Eden maritime, le parc est également un paradis pour les randonneurs, proposant d’innombrables sentiers à travers la forêt splendide, le long de jolis lacs et jolies cascades naturelles, et évidemment en bordure de la baie, dont le renommé sentier Fundy est le parfait exemple. Rendez-vous à la pointe Wolfe, où des chemins de randonnée offrent de superbes panoramas sur des falaises couvertes de pins, plongeant abruptement dans les eaux de la baie.

Hébergement :

Gîte Falcon Ridge Inn

Jour 5 Alma – Hopewell Cape – Summerside

Empruntez ce matin la route 915, qui vous mène au Cap Enragé, péninsule à partir de laquelle vous pourrez admirer un des plus beaux panoramas du Canada. Vous ralliez ensuite plus au nord, le fabuleux Parc provincial Hopewell Rocks, dont les étranges formations rocheuses de Hopewell Cape, sont surnommées « pots de fleurs ». Votre regard porte loin sur cette baie immense, qui fascine le monde entier. Il se pose à quelques mètres de la falaise sur des rochers affleurant à la surface, parsemés de buissons et de sapins. L’eau, brunâtre, chocolatée, se retire petit à petit, aimantée par l’horizon, et laisse place à ces merveilles naturelles sculptées par le va et vient des marées, qui apparaissent comme par magie, posées sur le fond de l’océan. Vous pourrez marcher littéralement à cet endroit, au fond de la mer, autour de ces rochers, que les acadiens comparaient plus poétiquement à des silhouettes de jeunes filles, coiffées d’un beau chapeau de fleurs. Continuation vers le détroit de Northumberland, dont les jolies plages de sable sont caressées par des eaux chaudes et engageantes. Traversée du pont de la Confédération pour rejoindre l’Île-du-Prince-Edouard, la plus petite province canadienne, qui abrite une rare harmonie de paysages ruraux et maritimes.

Hébergement :

The Loyalist Country Inn

Jour 6 Île-du-Prince-Édouard

À bien des égards, l’Île-du-Prince-Edouard incarne la douceur de vivre avec ses routes tranquilles traversant une jolie campagne vallonée, parsemée de paisibles villages dominés par le clocher de leurs mignonnes églises blanches. De bucoliques chemins mènent à des côtes splendides frangées de plages infinies, entrecoupées de pittoresques petits ports de pêche. Ces paysages charmants frappent par leur variation éblouissante de couleurs, où le jaune et le vert clair des cultures rencontrent le rouge des falaises de grès se diluant dans les flots bleu azur de l’océan. Ce magnifique décor est particulièrement prégnant dans le très beau Parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, qu’il ne faut pas manquer de visiter pour ces terres spectaculaires, où se côtoient dunes, marais salés, vestiges d’une forêt acadienne, promontoires côtiers, plages et falaises de grès. Déplacez-vous à pied ou à vélo sur ses nombreux sentiers et admirez cette merveilleuse nature peuplée de dizaines d’espèces d’oiseaux, dont le majestueux grand héron, le facétieux martin-pêcheur, l’élégant geai bleu, emblème de la province, et le très rare pluvier siffleur, qui nidifie dans les dunes de ce littoral protégé.

Hébergement :

The Loyalist Country Inn

Jour 7 Summerside – Souris – Îles de La Madeleine

En partant tôt ce matin, vous pourrez faire un stop dans la capitale provinciale, Charlottetown. Charmante et coquette petite cité côtière, considérée comme le berceau du Canada, Charlottetown abrite un élégant centre-ville aux rues rectilignes jalonnées de belles demeures victoriennes, cachées derrières de longues rangées d’arbres centenaires. Vous pourrez vous balader tranquillement dans ces ravissantes rues, qui mènent au grand parc Victoria, dans lequel préside la somptueuse résidence du lieutenant-gouverneur, ou bien déambuler sur Peake’s Quay, l’agréable front de mer donnant sur l’estuaire de la rivière Hillsborough. Avant de quitter la ville, offrez-vous une délicieuse crème glacée au fameux glacier « Cows », dont on dit que la recette remonte au XIXème siècle. Continuation vers Souris à travers la belle et harmonieuse région rurale de l’est de l’île, où la nature encore préservée expose de jolies baies et des plages désertes, que vous découvrez au tournant d’une route tranquille. Embarquement sur le traversier en début d’après-midi et navigation dans l’immense golfe du Saint-Laurent jusqu’aux Îles de la Madeleine, où vous accostez en début de soirée.

Hébergement :

Gîte la Maison du Cap Vert

Jour 8 Îles de La Madeleine

Emergeant du golfe du Saint-Laurent, à plus de 200 km des côtes de la péninsule gaspésienne, un chapelet d’îles reliées par un double cordon de dunes, affecte la forme d’un croissant ciselé de lagunes, recouvert en grande partie de longues plages de sable réchauffées par le Gulf Stream. Formées de rochers de grès rouge et gris, de falaises de gypse blanchâtre et de roches volcaniques, que le vent et la mer ont façonné en formes fantastiques, les îles exposent un relief tantôt étale, tantôt arrondi en buttes verdoyantes, d’où se détachent les caractéristiques maisonnettes peintes en mauve, jaune ou rouge vif de ses habitants, de forte ascendance acadienne pour la plupart. Deux îlots satellites gravitent au large de l’archipel, au sud-est l’île d’Entrée, la seule habitée non reliée aux autres, sur laquelle vivent dans la tranquillité la plus absolue quelques descendants d’Ecossais, et au nord l’île Brion et sa réserve écologique, où d’importantes colonies d’oiseaux marins, fou de bassan, pétrel cul-blanc, guillemot à miroir et sterne arctique entre autres, trouvent un refuge inespéré au milieu de ce gigantesque golfe. Les heureux visiteurs qui prennent la peine de venir, profitent de plages infinies au sable fin, parmi les plus belles du Canada, de charmants villages anciens construits principalement sur les îles du Havre-Aubert et du Cap aux Meules, et de sports nautiques.

Hébergement :

Gîte la Maison du Cap Vert

Jour 9 Îles de La Madeleine

Profitez de cette deuxième journée sur l’archipel pour découvrir des sites plus excentrés au départ de l’île du Havre aux Maisons, qui est restée fidèle à l’image des îles de la Madeleine avec sa verdure, ses chemins sinueux panoramiques et ses maisons éparpillées sur un relief dépouillé et tout en rondeur. L’itinéraire vous mène sur l’île aux Loups, qui surgit au bout d’un nouveau cordon dunaire. Son petit port de pêche de Pointe-du-Cap mérite le détour mais elle permet surtout l’accès à deux des plus belles plages de l’archipel, celles de la Dune du Nord et de Pointe-aux-Loups. Continuation vers Grosse-Île dont le secteur de la Pointe-de-l’Est abrite une Réserve nationale de faune, bordée par de magnifiques plages s’étirant à perte de vue, dont celle de la Grande Echouerie, où se prélassaient avant les morses sur les estrans rocheux. La dernière île habitée qui termine l’archipel est celle de la Grande Entrée, dont les habitant du village éponyme se sont spécialisés dans la pêche du homard. Visitez le très intéressant Centre d’interprétation du phoque, qui a pour mission de faire découvrir l’écologie de ces mammifères et leur rôle dans l’histoire et la vie traditionnelle des Madelinots. De retour au sud sur l’île du Cap-aux-Meules, grimpez sur la Butte du Vent, son point culminant à 160 mètres, qui vous offrira un superbe panorama embrassant tout l’archipel. Rejoignez le phare du Borgot, tout proche, et admirez le littoral déchiqueté par la mer et hérissé de caps surplombant des falaises de grès rouge. Pour finir votre journée devant un inoubliable coucher de soleil, empruntez la route panoramique de Bassin, sur l’île-du-Havre-Aubert, jusqu’à la grande Dune de l’Ouest.

Hébergement :

Gîte la Maison du Cap Vert

Jour 10 Îles de La Madeleine – Souris – Cardigan

Embarquement matinal sur le ferry, qui vous ramène à Souris sur l’Île-du-Prince-Edouard, où vous accostez en début d’après-midi. En direction de Cardigan, détournez-vous quelque peu jusqu’à St. Peters, qui fut le site du tout premier établissement français en 1719 dans ce qui s’appelait alors l’île Saint-Jean. Ce fort joli village abrite de somptueuses résidences s’étendant de chaque côté de sa baie. Arrivée dans l’après-midi à Cardigan, où vous pourrez vous balader du côté de son agréable marina, ou bien filer jusqu’à Georgetown, un petit port de pêche prisé pour ses boutiques et cafés, qui se sont installés non loin des quais. Attablez-vous à l’« Engine Number 6 Café », le lieu idéal servant la cuisine savoureuse de l’île.

Hébergement :

Rodd Brudenell River

Jour 11 Cardigan – Caribou – Antigonish

Courte route le long du joli littoral côtier passant notamment par Gaspereaux, un pittoresque village de pêcheurs de homards, qui vous ouvre les portes de Panmure Island, dont le parc provincial éponyme renferme certaines des plus formidables plages de sable de l’Île-du-Prince-Edouard, souvent désertes. Continuation vers Murray Harbour, agréable communauté portuaire s’étendant sur les bords de la rivière Murray, puis vous atteignez Little Sands, où s’épanouissent sur un petit plateau surplombant les eaux du détroit de Northumberland, les vignes du « Rossignol Estate Winery », le seul vignoble de l’île. Dégustez sur place avec modération un petit verre de vin rafraichissant ou un délicieux cidre sans prétention, avant de rejoindre le village de Wood Islands, point de départ du traversier en partance pour la Nouvelle-Ecosse. Après une courte navigation dans le détroit, au large de Pictou Island, vous arrivez à Caribou et roulez vers la ville de Pictou, où en 1773 débarquèrent les premiers colons d’origine écossaise, qui colonisèrent la région, séduits par le climat et la géographie leur rappelant l’Ecosse. Arrivée en fin d’après-midi à Antigonish.

Hébergement :

Maritime Inn

Jour 12 Antigonish – Chéticamp

Si Antigonish est un nom Micmac, sa culture est bien écossaise et votre itinéraire du jour résonne puissamment des accents gaéliques, dont le folklore se gorge à mesure que votre route approche de l’île du Cap-Breton. Au détroit de Canso, une digue permet d’accéder au cap et vous bifurquez ensuite au nord le long du fameux « Ceilidh Trail », une piste ancestrale encore empreinte de la culture gaélique, qui serpente dans la région du littoral ouest, aussi rude, sauvage et belle que les Highlands d’Ecosse. Les villages côtiers sont autant de haltes colorées, où il fait bon se réchauffer l’âme dans un pub local au son enjoué d’un violon écossais. Plus au nord, à Margaree Harbour, débute la portion ouest du fameux « Cabot Trail », qui dessert plusieurs villages acadiens aux noms francophones évocateurs de la topographie de la région, Grand-Etang, Cap-Lemoine et Belle-Côte. Arrivée dans l’après-midi à Chéticamp, porte d’entrée du superbe Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Roulez jusqu’au belvédère de « Boar’s Back » et découvrez au crépuscule les beautés du parc et les grandioses paysages défilant le long de la Piste Cabot. Un sentier vous mène 350 mètres plus bas, à l’Anse Fishing, une ancienne colonie écossaise, où vous pourrez admirer un apaisant coucher de soleil.

Hébergement :

Ocean View Motel

Jour 13 Parc national des Hautes Terres du Cap Breton

La Piste Cabot, du nom de l’explorateur italien Giovanni Caboto, qui posa le pied le premier sur le continent nord-américain en 1497, est une boucle somptueuse construite le long de falaises escarpées se jetant abruptement dans l’océan Atlantique. Ponctuée de hameaux pittoresques, dont Pleasant Bay, lové au fond d’un canyon formé par les versants des collines environnantes, est un charmant exemple, elle dévoile sur 300 km les charmes et secrets d’une nature sauvage à la beauté sans égale sur l’île. Des panoramas vertigineux se révèlent au détour d’un virage en épingle à cheveux sur les pentes des montagnes littorales. La Piste contourne méthodiquement le parc, fréquenté essentiellement par les randonneurs, qui se partagent ces hauts plateaux boisés avec une faune abondante, dont le placide orignal qui hante les tourbières autour du lac Benjies, et le majestueux aigle à tête blanche, maître du ciel, qui scrute patiemment les nombreux points d’eau du parc. Tentez une excursion en kayak sur le rivage occidental, et pagayez au pied d’imposantes falaises et à l’entrée de grottes marines, dans lesquelles vous pourrez vous faufiler complètement à marée haute.

Hébergement :

Ocean View Motel

Jour 14 Chéticamp – Baddeck

Partez tôt ce matin pour profiter des nombreux chemins de randonnée, qui s’offrent à vous le long de la Piste Cabot. Commencez par le sentier Skyline, qui serpente à travers des paysages grandioses et vous mène à un promontoire au-dessus du golfe du Saint-Laurent, d’où vous pourrez apercevoir pygargues et globicéphales. Prolongez le plaisir de la marche en gravissant les pentes du Mont North, parsemées d’antédiluviens rochers, affleurant ici depuis plus d’un million d’années. A South Harbour, vous pourrez vous laisser tenter par sa plage spectaculaire et peu fréquentée, mais empruntez plutôt la route secondaire qui file vers White Point, un spot idéal de pique-nique avec une vue admirable sur les hautes terres du nord plongeant abruptement dans l’océan. Rejoignez Neils Harbour au sud et dégustez dans son phare une crème glacée en guise de dessert, avant de rallier la plage Black Brook, nichée au creux d’une anse, et de vous baigner tout en admirant les cascades. Vous quittez les frontières du parc national à Ingonish Beach, mais la Piste Cabot demeure présente le long de la grève escarpée et vous conduit dans un éblouissant spectacle naturel permanent jusqu’à la coquette ville de Baddeck.

Hébergement :

Silver Dart Lodge

Jour 15 Baddeck – Charlos Cove

Avant de quitter Baddeck, ne manquez pas de visiter le « Lieu historique national Alexander-Graham-Bell », installé dans la résidence d’été du célèbre inventeur du téléphone. Poursuivez votre route en suivant la « Bras d’Or Scenic Drive », qui dessert de jolis petits villages et notamment plusieurs communautés autochtones Micmacs, propriétaires depuis toujours de territoires sur les fertiles rives du magnifique lac Bras d’Or. Ce paradis des amateurs de navigation cache des centaines d’îlots et de baies, que survolent de nombreux pygargues à tête blanche, grand prédateur de cet environnement aquatique. Passées les ingénieuses écluses à marée du Canal-de-St. Peters, détournez-vous sur la paisible Isle Madame, qui dévoile son doux littoral sablonneux entrecoupé de mignons villages aux solides origines acadiennes. Continuation sur la route côtière particulièrement sinueuse le long de la baie Chedabucto et arrivée en fin d’après-midi au village de Charlos Cove.

Hébergement :

Seawind Landing Country Inn

Jour 16 Charlos Cove – Halifax – France

Retour tranquille dans la matinée vers l’aéroport d’Halifax, où vous restituez votre véhicule de location. Envol vers la France.

Jour 17 France

Arrivée en France.

Le prix comprend

  • Les vols internationaux aller-retour sur compagnie régulière.

  • Les taxes aériennes.

  • 15 nuits en hôtels 3* et gîte (mentionnés dans le programme ou équivalents).

  • Les traversiers cités au programme pour le véhicule et les passagers.

  • 15 jours de location d’un véhicule AVIS de type Compact en kilométrage illimité, assurances LDW & TPL, taxes et surcharges aéroport, le 1er plein d’essence, un second conducteur et le GPS.

  • Un carnet de route personnalisé.


Le prix ne comprend pas

Les visites, excursions et spectacles facultatifs.

Les boissons, pourboires et toute dépense de nature personnelle.

Les assurances.

Hébergement

Halifax | Doubletree The Hollis Halifax

Lunenburg | Mariner King Inn

Alma | Gîte Falcon Ridge Inn

Summerside | The Loyalist Country Inn

Îles de la Madeleine | Gîte la Maison du Cap Vert

Cardigan | Rodd Brudenell River

Antigonish | Maritime Inn

Cheticamp | Ocean View Motel

Baddeck | Silver Dart Lodge

Charlos Cove | Seawind Landing Country Inn

Durée

17 jours

À partir de

2 735 €/pers

Contactez l’artisan

Bertrand Juilliard

01 55 87 82 10
Envie de ce voyage ?

Autres voyages que vous pourriez aimer

Vallée de la Lune, Désert d'Atacama, Chili
Incontournable

Chili

Incontournable Chili

Les paysages chiliens sont au-delà de ce que l’on peut […]

Delicate Arch, Arches National Park, Utah, États-Unis, Amérique du Nord
Incontournable

États-Unis

Le pays des roches debout

Il est des paysages extraordinaires qui marquent votre esprit à […]

Lamas, désert d'Atacama, Chili
Culture

Chili

Splendeurs du Nord chilien

Découvrez les richesses historiques et culturelles des principales villes du […]

Extérieur, Mosquée Nasir Al Molk, Chiraz, Iran
Express

Iran

Express Iran

Lioness, Kalahari Gemsbok National Park, South Africa
À deux

Afrique du sud

Incontournable Afrique du Sud

De la péninsule du Cap de Bonne-Espérance au parc national […]

Rizières du Yunnan, Chine
À deux

Chine

Le Yunnan Eternel

Au début de notre ère, les Chinois donnèrent au Yunnan […]

Celeste River, Costa Rica
Autotour

Costa Rica

Autotour – Intense Costa Rica

Venez découvrir les richesses du Costa Rica : ses habitants […]

Girafe, Parc National Ruaha, Tanzanie
Safari

Tanzanie

Sud sauvage et confidentiel

Amateurs de safari, votre passion est à l’honneur dans ce […]

Polynésie

De l’archipel de la Société aux Tuamotus

Un séjour alliant beauté, confort et authenticité.

Fleuve Amazone, Amazonie, Brésil
Culture

Pérou

Au fil de l’Amazone, à bord du Delfin III

Embarquez à bord du prestigieux Delfin III, naviguant sur le […]

Envie d’un voyage sur mesure ?

Contactez-nous et composons ensemble votre voyage