Mont Hélène, Glacier National Park, Montana, États-Unis, Amérique du nord

Des Rocheuses au Pacifique

Durée

21 jours

À partir de

3 995 €/pers

Dans les traces des trappeurs et des aventuriers, qui ouvrirent la voie aux colons, cet itinéraire s’engouffre comme eux dans les infinies contrées sauvages des remarquables montagnes Rocheuses, à cheval sur la frontière du Canada et des Etats-Unis. Des routes spectaculaires épousant les anciens chemins des muletiers, relient des parcs nationaux majestueux et vous mènent de surprises en émois jusqu’aux merveilleuses rives du Pacifique. Le magique archipel des San Juan sera votre ultime et grandiose étape, apothéose de ce voyage aux confins d’une nature farouche, aux grands espaces enchanteurs et toujours aussi fascinants.

Jour 1 France – Calgary

Prise en charge de votre véhicule de location à l’aéroport de Calgary et court après-midi consacré à la découverte de cette jeune cité moderne et sophistiquée, dont le centre-ville s’étale fièrement le long la « Bow River », exhibant ses nombreux gratte-ciels illuminés par le franc soleil des grandes plaines, ses galeries d’art et ses théâtres cossus. Mais sous ses dehors distingués, la ville garde une ambiance décontractée et préserve sa culture traditionnelle dans les saloons d’hôtel et les bars western, où de nombreux groupes de musique country se produisent, lui conférant le titre de « Nashville du Nord ». Ainsi, les bottes et chapeaux de cowboy déambulant dans ses rues toute l’année, et non pas uniquement pendant le fameux « Stampede », le plus grand rodéo du monde qu’elle accueille en juillet, n’ont rien d’incongru, et se marient allègrement aux multiples communautés ethniques, qui ont colonisé les quartiers du centre. Elles font de Calgary, un vivant et fier kaléidoscope multiculturel, contribuant à sa croissance considérable et à sa réputation de ville chaleureuse, où il fait bon vivre à l’ombre des Rocheuses toutes proches.

Hébergement :

Ramada Calgary Downtown

Jour 2 Calgary – Parc national des Lacs Waterton

Aujourd’hui, en longeant vers le sud les montagnes Rocheuses, en direction de Waterton Park, vous aurez le sentiment de naviguer sur un océan de verdure infini. Très loin devant vous, s’éloigne continuellement l’horizon, et le ruban d’asphalte de la Highway 2 semblant s’y perdre, trace son sillon rectiligne grisâtre dans le vert pâle des indolentes prairies, couvrant ces terres planes sur des milliers d’hectares. Cette route monotone n’en est pas moins fascinante par sa rigoureuse ligne droite, qui traverse à intervalles irréguliers des petites bourgades et rejoint d’un trait, la ville de Fort Macleod, le plus ancien établissement d’Alberta, fondée en 1874 par la police montée du Nord-Ouest. Elle pourra faire l’objet d’un court arrêt, afin de visiter son intéressant musée, qui retrace l’expédition de ces officiers, surnommés les « Mounties ». Vous bifurquez à l’ouest et stoppez au site historique « Head-Smashed-In-Buffalo Jump », la culbute à bisons des indiens Blackfeet, la plus vieille et la mieux conservée du monde, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Plus loin, vous commencez à apercevoir les hautes et imposantes silhouettes des « Rocky Mountains ». A mesure que vous les approchez, le relief se fait plus courbe et vallonné et le vert des champs plus intense, contrastant avec le rouge vif des granges et des fermes rutilantes, qui jalonnent désormais votre parcours. Arrivée dans l’après-midi à Waterton, charmant village et cœur touristique du parc, posé sur la rive du lac Waterton Supérieur.

Hébergement :

Crandell Mountain Lodge

Jour 3 Parc national des Lacs Waterton

Le parc national des lacs Waterton reste le moins connu des Rocheuses, mais il est sans aucun doute un des plus beaux, avec ses paysages montagneux époustouflants, qui baignent littéralement dans de superbes lacs, parmi les plus profonds du continent. Ses sommets tout en couleurs, sculptés dans une roche vieille de plus d’un milliard d’années, lui ont valu le classement au patrimoine mondial de l’Unesco, et surtout le titre de parc international de la paix, qu’il partage avec le contigu Glacier National Park, situé aux États-Unis. Ces décors de toute beauté, éclaboussés régulièrement de soleil, et cette faune, la plus variée du pays – aucun autre parc National au Canada n’abrite autant d’espèces sauvages sur une si petite superficie – feront de votre séjour ici un épisode inoubliable de ce voyage. Partez tôt pour admirer du belvédère de la vallée Waterton, la lumière matinale sur les cimes enneigées. Avant d’entreprendre une randonnée plus ou moins longue sur les sentiers de renommée internationale, qui sillonnent l’écosystème exceptionnel du parc, choisissez d’abord de participer à une croisière sur le lac supérieur, dont les eaux sont habituellement plus calmes en matinée. Si le temps vous manque, vous pouvez également emprunter la route panoramique « Red Rock », qui mène au canyon éponyme et vous réserve de magnifiques surprises tout au long de ces féériques 14km. Observez bien les flancs verdoyants des collines, de nombreux ours viennent se nourrir des jeunes pousses de baies sauvages. Terminez votre exploration du parc en suivant la promenade « Akamina » vers le somptueux lac Cameron, posé à 1 660 mètres d’altitude face à de superbes pics montagneux, comme l’abrupt mont Custer, qui élève sa massive carcasse granitique tout juste au-delà de la frontière avec le Montana. De magnifiques fleurs sauvages parsèment les prairies environnantes et inondent de touches multicolores ce flamboyant tableau naturel de fin de journée.

Hébergement :

Crandell Mountain Lodge

Jour 4 Waterton – Parc national Glacier

Vous rejoignez aujourd’hui les États-Unis et le parc national Glacier, qui partage un écosystème similaire à celui des Lacs-Waterton. Tôt le matin, en quittant votre hôtel, vous apercevrez certainement en plein village, des mouflons et des cerfs-mulets venus vous saluer. Faîtes un détour par le « Bison Paddock », situé à l’entrée du parc. Ce pâturage clôturé abrite de beaux spécimens de bison des plaines, que vous pourrez photographier à loisir dans la lumière chatoyante du levant. Vous suivez ensuite la Highway 6, en direction de la frontière américaine dans un paysage contrasté, de prairies et de sommets enneigés, toujours aussi grandiose. Avant de rejoindre la « Going-to-the-Sun Road » plus au sud, bifurquez après Babb vers l’entrée « Many Glacier », qui doit son nom aux nombreux glaciers dévalant les montagnes environnantes. Ce secteur est le paradis des randonneurs et un spot idéal pour observer la faune sauvage. Garez-vous sur le parking de l’historique « Many Glacier Hotel », construit en 1915 pour promouvoir le tourisme dans la région, et empruntez le « Swiftcurrent Nature Trail », qui sera une merveilleuse introduction à la nature si particulière du parc. Pour une excursion originale et moins éprouvante, choisissez le combiné randonnée et tour en bateau, entre et sur les lacs Swiftcurrent et Josephine. Après cette première bouffée d’air pur, gagnez l’entrée principale au village de Saint Mary et roulez sur la fameuse route « Going-to-the-Sun », considérée à juste titre comme l’une des plus spectaculaires du monde. Elle traverse ces milliers d’hectares de fabuleuse nature sauvage, que le célèbre naturaliste John Muir a un jour surnommés : « le paysage le plus réconfortant du continent ».

Hébergement :

Lake Mc Donald Lodge

Jour 5 Parc national Glacier

Prenez le temps d’admirer le majestueux lac McDonald, le plus grand du parc, vénéré par la tribu Kootenai, qui le surnomme « Sacred Dancing Lake ». Cette nature sacrée pour les amérindiens, se dressant tout autour de vous, est le fruit du lent et patient travail du temps, qui a commencé il y a près d’un milliard d’années, à repousser, plier, soulever et transformer le fond boueux et sablonneux d’une mer, en une chaîne de montagnes, dont la roche sédimentaire vous apparait désormais à nu, sculptée en sommets saillants et découpée en vallées circulaires, par quantité de lumineux et tranchants glaciers. Ces fameuses langues glaciaires, qui font la réputation du parc et lui ont offert son nom, vous pourrez les observer de plusieurs points de vue, tout au long de magnifiques sentiers menant à des lacs aux eaux d’un bleu intense, et accessibles à partir de la route « Going-to-the-Sun ». Commencez tôt votre journée au centre d’accueil d’Apgar, qui vous renseignera sur les randonnées à suivre. Vous apprendrez notamment que vous vous baladez dans une région très sauvage, où de nombreux ours noirs et grizzlis se déplacent également… Alors même si ces randonnées saisissantes à travers des paysages d’une variété incroyable, vous émerveilleront jusqu’à l’euphorie, restez bien sur les sentiers balisés et évitez de déranger l’un de ces plantigrades ! Toutefois, vous aurez sans doute la chance d’observer d’autres animaux moins redoutables lors de ces délicieuses promenades, comme la robuste chèvre des montagnes Rocheuses, en équilibre sur une pente abrupte, ou d’adorables marmottes lézardant au soleil dans une prairie jonchée de fleurs sauvages, ou encore des aigles royaux cerclant dans le ciel, en embuscade, prêts à fondre sur un rongeur imprudent.

Hébergement :

Lake Mc Donald Lodge

Jour 6 Parc national Glacier – Radium Hot Springs

À regret, vous laissez derrière vous le splendide « Glacier National Park ». Cette impressionnante mosaïque de lacs, de torrents, de cascades et de cirques alpins modelés par de gigantesques glaciers vous laisse assurément un souvenir impérissable, mais aussi un avant-goût des autres merveilles à découvrir les jours prochains. Dans l’immédiat, vous rejoignez la Highway 93, qui file vers le nord jusqu’à la frontière canadienne, au cœur de la vallée de la rivière Flathead, entourée de montagnes omniprésentes, couvertes d’immenses forets de résineux. Toujours plus au nord, en longeant la belle et tumultueuse rivière Kootenay, vous croisez le site historique de Fort Steele, ancienne ville fantôme, dont plusieurs bâtiments restaurés se visitent dans une ambiance fin XIXème, animée par des guides habillés en costume d’époque. Vous atteignez en fin d’après-midi Radium Hot Springs, célèbre pour ses sources d’eau chaude, dans lesquelles vous aurez plaisir à vous délasser, après ces dernières journées de randonnée éprouvantes.

Hébergement :

Best Western Prestige Inn

Jour 7 Radium Hot Springs – P.N. Kootenay - Parc national Yoho

Votre itinéraire du jour emprunte sur toute sa longueur la route du parc national Kootenay, nommée à l’origine « Promenade Banff-Windermere ». Inaugurée en 1923 et première route à traverser les Rocheuses d’un bout à l’autre, elle se faufile dans l’étroit canyon Sinclair dont les hautes falaises laissent par endroit à peine passer la lumière, et rejaillit de l’autre côté du Chaînon Brisco, après avoir passé le boisé col Sinclair, dans la superbe vallée de la Kootenay. Un belvédère judicieusement placé là, vous offre une vue magnifique sur ce territoire sauvage, couvert de grands pins lodgepole, qui semblent faire une haie d’honneur aux rivières Kootenay et Vermilion. La Promenade déroule son macadam le long de ces torrents glaciaires et vous révèle des panoramas splendides sur les eaux agitées d’un bleu laiteux, contrastant avec le vert profond des forêts de résineux. Le spectacle est proprement magique et avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être des chèvres de montagne, attirées par les pierres à lécher naturelles présentes sur le bord de la route. Plus loin, arrêtez-vous d’abord au facile et rapide sentier d’interprétation des « Paint Pots », ces petits étangs, dont les eaux acides chargées en fer colorent de rouge et d’ocre les rochers de la rivière Vermilion en aval. Vous stopperez ensuite quelques kilomètres plus au nord, et à travers un paysage abîmé par d’importants feux de forêt, remonterez sur un mince sentier, le cours du torrent Tokumm, dont l’eau bleue glacée érode une étroite gorge formant le canyon Marble. La Promenade se termine après le col Vermilion, marquant la frontière avec l’Alberta, quand vous rejoignez la route Transcanadienne. Elle vous mène rapidement au col Kicking Horse, son point culminant, d’où vous pourrez admirer le spectaculaire corridor de montagne du parc national Yoho, avant de terminer votre journée dans le petit paradis du lac Emeraude.

Hébergement :

Emerald Lake Lodge

Jour 8 Parc national Yoho

L’extrême beauté et la raison d’être même de ce parc se résument en un mot, « Yoho », traduction d’un terme indien exprimant l’émerveillement respectueux. En effet, comment ne pas être ébahi devant la féérie des chutes Takakkaw, dont le sens en langue ‘Crie’ est proche de l’exclamation ‘magnifique !’, et comment ne pas être médusé devant la magnificence du lac O’Hara, étalant à l’ombre des sommets majestueux des monts Victoria et Lefroy, sa limpide surface bleu électrique, ou vert émeraude, selon la lumière du jour, ou encore ne pas s’extasier face aux « Burgess Shale », ces dépôts de schistes argileux recélant de rarissimes fossiles de la période cambrienne, classés au patrimoine mondial de l’Unesco ? Tout est fabuleux dans ce parc national, tout est prétexte à enchantement. Et ce n’est pas votre lieu de villégiature, élégant lodge en bois rond, caché sur un charmant îlot du lac Emeraude, qui fera exception. Avant de suivre une inoubliable randonnée au cœur de tous ces sites stupéfiants, louez un canoë et vivez une matinée mémorable sur le lac. Son étonnante couleur provient de la farine de roche semblable à du limon, déversée continuellement par la fonte des glaciers environnants, dont les minuscules particules en suspension dans l’eau réfractent les longueurs d’onde bleues et vertes de la lumière. On comprend aisément après un séjour à Yoho, que les premières nations aient toujours ressenti pour ce milieu naturel exceptionnel, un profond sentiment de crainte, de respect et d’admiration.

Hébergement :

Emerald Lake Lodge

Jour 9 Parc national Yoho - Jasper

Partez tôt ce matin pour profiter pleinement de ce splendide itinéraire, sans doute le plus envoutant de votre voyage, la fameuse Promenade des Glaciers. Vous franchissez à nouveau le « Kicking Horse Pass » et ralliez le lac Louise, que vous ne manquerez pas d’admirer rapidement. Mais préférez-lui plutôt le très beau lac Moraine, situé dans la vallée des Dix-Pics, et dont les sentiers tout autour vous promettent des vues époustouflantes sur son étendue cristalline turquoise, reflétant les cimes lumineuses des Rocheuses qui l’enserrent. Elancez-vous ensuite sur les 230 km de cette somptueuse route, qui traverse les principales chaînes des Rocheuses dans un continuel éblouissement. Elle dévoile une surprise extraordinaire à chaque virage. Les paysages d’une beauté à couper le souffle se renouvellent presque instantanément, comme on déroule la pellicule d’un film, réalisé devant vos yeux par la nature. A « Bow Summit », elle vous révèle assurément le plus divin panorama au monde sur le lac Peyto, entouré de pics enneigés perçant le ciel bleu vif. Elle rejoint plus au nord-ouest le mont Chephren, reconnaissable à son magnifique sommet pyramidal, qui se mire dans le lac Upper Waterfowl. Un peu plus loin, empruntez le sentier de randonnée du canyon Mistaya, qui vous offrira quelques instants de frayeur au bord de ses précipices surplombant les eaux tumultueuses de la rivière éponyme. Si vous êtes attentifs et surtout discrets, vous pourrez croiser sur le chemin du retour quelques animaux emblématiques de la région, comme le wapiti ou l’orignal. Après le site enchanteur du « Weeping Wall », où l’eau de fonte du mont Cirrus s’écoule gracieusement sur l’abrupte paroi rocheuse, la Promenade atteint son point ultime au champ de glace Columbia. Vestige de la dernière période glaciaire, Columbia est le plus grand réservoir de neige et de glace des Rocheuses, et continue de sculpter le paysage alentour. Vous pourrez partir en excursion guidée sur le glacier Athabasca, à bord d’une autoneige qui vous déposera dessus, et vous jouirez alors d’un magnifique panorama, ponctuant ainsi votre extraordinaire journée sur la Promenade des Glaciers. Arrivée à Jasper en fin d’après-midi.

Hébergement :

Jasper Inn & Suites

Jour 10 Parc national Jasper

Ce parc, le plus vaste des Rocheuses canadiennes, offre un florilège d’activités aux amoureux de la nature. La randonnée reste la meilleure façon d’apprécier dans toutes leurs splendeurs, les sites disséminés sur près de 11 000 km2 de territoires sauvages, où la vie animale et végétale forme un écosystème encore très diversifié. Il n’est pas rare de croiser des troupeaux entiers de wapitis paissant librement le long des routes et jusque sur les pelouses des jardins publics de la fourmillante ville de Jasper. Quelques ours noirs s’aventurent même sur les voies ferrées proches de la gare, alléchés par l’odeur de nourriture sortant des wagons de marchandises. Les mouflons ne sont pas plus farouches et se laissent approcher sur la route tortueuse menant au majestueux lac Maligne, dont la lumineuse surface limpide s’étire au pied d’une chaîne de glaciers d’une blancheur angélique. Ce joyau du parc se découvre en croisière ou encore mieux en canoë, ce qui vous procurera un sentiment divin de liberté, accentué à l’approche de « Spirit Island », où le calme absolu règne. Le contraste est saisissant lorsque vous arpentez le sentier du canyon Maligne. Cette gorge étroite voit se jeter dans un grand fracas entre ses parois abruptes, un torrent déchaîné, que vous enjambez à intervalle régulier, sur des passerelles aménagées le long d’un chemin forestier au dénivelé important.

Hébergement :

Jasper Inn & Suites

Jour 11 Parc national Jasper

Les sentiers du mont Edith Cavell sont parmi les plus beaux du parc. Il faut les parcourir tôt le matin pour apprécier dans la solitude alpine le spectacle des prodigieux glaciers Angel et Cavell, qui sous la lumière chatoyante matinale, se parent de couleurs rosées du plus bel effet. Ouvrez l’œil et restez discrets, vous aurez sans doute l’opportunité de croiser écureuils, marmottes, chèvres des montagnes, cerfs et même caribous, venus paître tranquillement sur les prés alpins fleuris. Pour une autre ascension vertigineuse et un panorama époustouflant sur la vallée de l’Athabasca et la ville de Jasper, empruntez le téléphérique, qui grimpe à 2 277 mètres sur le mont Whistler. Il vous restera alors un dénivelé de 187 mètres à franchir sur les trottoirs en bois, qui vous conduiront au-dessus de la fragile toundra alpine, jusqu’à l’éminent sommet. Vous jouirez alors d’une vue à couper le souffle sur les six chaînes de montagnes environnantes, les lacs scintillants alimentés par des glaciers immenses et la rivière Athabasca. N’oubliez pas une petite laine en cas de changement brusque de température !

Hébergement :

Jasper Inn & Suites

Jour 12 Jasper - Clearwater

Vous quittez à regret Jasper et laissez petit à petit disparaître derrière vous les « Rocky Mountains », en descendant tels les trappeurs au XIXème siècle le cours sinueux des fleuves et rivières, qui filent vers l’ouest et l’océan Pacifique. L’imposant Mont Fitzwilliam avec sa cime noire-charbon posée sur un socle beige, vous indique la direction à suivre vers la ville de Tête Jaune Cache, historique bourgade, qui tire son nom du célèbre guide trappeur et explorateur métis Iroquois Pierre Bostonais, dit « Tête Jaune », en référence à sa chevelure blonde. Continuation au sud sur la Highway 5, le long de la mémorable ligne de chemin de fer et de la rivière North Thompson, dont les eaux tantôt calmes et tantôt furieuses abritent le fameux saumon Chinook. Arrivée dans l’après-midi à Clearwater, porte d’entrée du très beau parc provincial de Wells Gray, dont les rives boisées et verdoyantes encerclent le territoire de votre prochain hébergement, le Wells Gray Guest Ranch.

Hébergement :

Wells Gray Guest Ranch

Jour 13 Parc provincial Wells Gray

Le parc provincial Wells Gray s’étend sur 5200 km2 de superbe végétation, qui n’a rien à envier à celle des parcs des Rocheuses. Les géants mélèzes de Douglas surplombent de leurs majestueuses cimes, les multiples sentiers qui quadrillent ce territoire sauvage, réputé pour l’abondance de sa faune peu farouche, ses paysages de lacs limpides et ses cascades bouillonnantes. Vous pourrez marcher aisément jusqu’aux spectaculaires « Helmcken Falls », trois fois plus hautes que les chutes du Niagara. Elles attirent invariablement au bout de leur balade, tous les randonneurs venus admirer cet impressionnant mur d’eau, s’écouler sur 141 mètres de hauteur, dans un paysage à la splendeur virginale. D’autres cascades moins élevées mais tout aussi jolies parsèment ce merveilleux parc, et offrent une agréable et fraîche récompense à tous les amoureux de la nature et arpenteurs de sentiers. Pour les plus téméraires, il faudra se lancer dans les étourdissants rapides de la rivière Clearwater, à bord d’un kayak ou d’un rafting, sensations garanties !

Hébergement :

Wells Gray Guest Ranch

Jour 14 Clearwater - Penticton

Cap au sud en direction de Kamloops, vous traversez un territoire semblable au Far West, semi désertique et parsemé d’immenses ranchs d’élevage. Arrivés dans la plus grande ville du « High Country », visitez le très intéressant « Secwepemc Museum and Heritage Park », consacré à la culture des indiens Secwepemcs, qui commerçaient dès le début du XIXème siècle avec les premiers marchands de fourrures. Rejoignez ensuite la verdoyante vallée de l’Okanagan, où le Ranch Historique O’Keefe vous accueille pour une immersion haute en couleur dans l’histoire de cette famille pionnière de la région. Votre itinéraire se poursuit le long d’un chapelet de lacs aux plages de sable fin reliant plusieurs vallées, dont l’atmosphère tranquille et ensoleillée était déjà connue par les amérindiens, qui appréciaient la douceur du climat et le charme des paysages. Les colons y ont planté des ceps de vigne et des arbres fruitiers et ont bâti une ville entre les lacs Skaha et Okanagan, nommée Penticton, de l’indien Salish ‘pen-tak-ton’, qui signifie « endroit où vivre à tout jamais ». Le site idéal où passer la nuit !

Hébergement :

Best Western at Penticton

Jour 15 Penticton – Winthrop

Vous quittez ce jardin enchanté de l’Ouest canadien et finissez de parcourir cette campagne bucolique jalonnée de vergers fleuris et de fermes viticoles, où vous pourrez déguster avec modération de délicieux Chardonnay et d’excellents Pinot gris. Arrêtez-vous en bord de route pour acheter les fruits frais et succulents cultivés dans les champs adjacents, avant de rejoindre le splendide lac Osoyoos et l’étonnant désert de poche niché à quelques kilomètres, qui préserve un écosystème unique d’une extrême fragilité. Continuez votre route en suivant le lac, dont les eaux limpides se répandent également de l’autre côté de la frontière, dans l’état de Washington.

Arrivée en fin d’après-midi à Winthrop, village western aux façades multicolores et aux typiques trottoirs en bois soigneusement restaurés dans le plus pur style Far West, au cœur de l’Okanogan Country. Cette halte essentielle est le meilleur accès à la nature sauvage et ô combien précieuse du « North Cascades National Park », surnommé les Alpes Américaines en raison de ses pics recouverts de glaciers, s’élevant presque verticalement depuis des vallées densément boisées. Ses prairies subalpines fragiles font le délice du cerf mulet et du cerf de Virginie, tandis que les ours noirs s’y gorgent de baies et les marmottes cendrées y prennent le soleil. Resté longtemps isolé du reste du monde à cause de son relief extrêmement âpre et accidenté, ce territoire vierge ne vit qu’en 1972 une première route le traverser d’est en ouest, la « North Cascades Highway ». Vous l’emprunterez pour rejoindre des points de vue époustouflants sur les terres primitives et farouches du parc national. Cette magnifique réserve protégée, collée à la frontière canadienne, abrite plus de 300 glaciers, des lacs aux allures de fjords, miroitant comme des pierres précieuses, une multitude de chutes d’eau, dont les très belles « Gorge Creek Falls » et « Rainbow Falls », et des centaines de kilomètres de sentiers forestiers, paradis des randonneurs, dévoilant un espace sauvage immaculé, où vous rencontrerez plus d’animaux que d’hommes.

Hébergement :

Sun Mountain Lodge

Jour 16 North Cascades National Park

Partez tôt pour atteindre rapidement le col Washington, le point culminant de la route à plus de 1600 mètres d’altitude, et apprécier l’émouvant spectacle des sommets s’illuminant aux premières lueurs du jour. Plus loin à environ 3 km, partez en randonnée facile sur le sentier « Blue Lake », qui serpente à travers prairies et forêts jusqu’à un limpide lac alpin, entouré de pentes abruptes très prisées par les chèvres des montagnes. Continuez votre route et atteignez « Rainy Pass », où un autre facile sentier balisé vous mènera au magnifique lac Rainy, enchâssé dans les montagnes et dont l’éclatante couleur bleu-vert provient de la fine farine rocheuse broyée par les glaciers. La route file à travers une forêt dense de résineux et longe la section sud du parc sur environ 30 km, avant d’entrer dans sa section nord et de rejoindre le « Happy Creek Forest Walk », où vous observerez de vénérables sapins Douglas, dominant de leur haute majesté l’ensemble de la futaie. Enfin, vous arrivez à l’épicentre du parc, là où la compagnie « Seattle City Light » a bâti ses barrages Gorge, Diablo et Ross sur la rivière Skagit, créant ainsi trois lacs artificiels éponymes, dont vous pourrez découvrir les rivages lors d’une croisière appareillant du port de Diablo. Terminez la journée par une belle randonnée sur le sentier Thunder Creek, que vous emprunterez sur la distance qu’il vous plaira, au bord du ruisseau Thunder, à travers une belle et odorante forêt de cèdres rouges géants, certains âgés de plus de trois siècles. Retour en fin d’après-midi à Winthrop.

Hébergement :

Sun Mountain Lodge

Jour 17 Winthrop – Friday Harbor

Retour sur la « North Cascades Highway » pour rejoindre ce jour, au bout de la route, l’océan Pacifique. La facilité de conduite sur cette highway 20 contredit la rugosité du terrain, qu’atteste pourtant la toponymie du parc, rédigée par les alpinistes et les explorateurs de la région, qui placèrent sur les cartes, le mont Terreur, le mont Désespoir, le pic de la Damnation et le mont Fureur. Autant de sommets vertigineux, qui jalonnent votre itinéraire à travers la chaîne des Cascades, jusqu’à son versant ouest verdoyant, arrosé régulièrement par les nuages venus de l’océan, et couvert d’une mosaïque de fermes, de vergers et de petits ranchs, lovés dans la vallée inférieure de la rivière Skagit. La route ne s’éloigne jamais très loin de cette impétueuse rivière, fréquentée en hiver par des centaines de pygargues à tête blanche, qui se délectent des saumons remontant son cours. Elle déroule ses nombreux méandres vers l’océan, que vous atteignez à Anacortes, où un ferry vous attend pour vous transporter vers l’archipel enchanteur des « San Juan Islands ». Ouvrez bien les yeux, car de nombreux cétacés croisent dans les eaux poissonneuses du détroit, et vous risquez bien de voir les nageoires d’un rorqual, d’une baleine à bosse ou d’un marsouin, sans oublier les phoques et les otaries également présents.

Hébergement :

Discovery Inn

Jour 18 San Juan Island

Journée complète sur l’île San Juan, la deuxième plus grande île de l’archipel. Elle est la plus appréciée des touristes, qui tombent sous le charme du coquet village de Friday Harbor, arborant ses jolies façades en bois colorées et son marché fermier. Vous oubliez rapidement la frénésie du monde sur ces bouts de terre isolés, et vous profitez des plages paisibles et des vastes prairies bucoliques, que vous pouvez arpenter à pied ou à vélo. En à peine une heure, vous rejoignez la côte ouest de l’île et le petit parc d’état de Lime Kiln Point, où il est facile d’apercevoir du rivage les bancs d’épaulards, s’ébattant au large dans le détroit de Haro. Entre mai et octobre, lorsque la remontée des saumons est la plus importante, les orques apparaissent et se régalent du saumon royal, leur nourriture favorite. Pour approcher ce fascinant géant des mers, dans sa livrée noir et blanc, rien ne surpasse l’incontournable excursion en kayak de mer. Cette expérience au plus près de leur aileron dorsal, brisant les vagues, sera sans doute la plus inoubliable de votre voyage !

Hébergement :

Discovery Inn

Jour 19 Friday Harbor - Vancouver

Hélas, il faut rentrer et quitter ce petit paradis ! Selon l’horaire du ferry, vous aurez peut-être le temps de vous balader encore à vélo sur un sentier côtier, vers la pointe septentrionale de l’île, jusqu’à Roche Harbor, où vous pourrez visiter l’étonnante « Westcott Bay Cider », qui produit des cidres d’excellente qualité. De retour à Friday Harbor, vous empruntez le ferry en sens inverse et rejoignez le continent à Anacortes, où vous mettez le cap au nord sur l’Interstate Highway 5 à destination du Canada et de votre dernière étape, Vancouver. Accueillante et festive, la cité possède un centre-ville compact entouré par les eaux profondes du fjord « Burrard Inlet », et bordé par le « Stanley Park », immense poumon vert à la nature encore très sauvage. Les rues de « Granville Island » et du vieux quartier « Gastown » vous invitent à la flânerie et vous proposent une quantité de boutiques « vintage » et de restaurants à la cuisine éclectique et raffinée.

Hébergement :

The Burrard

Jour 20 Vancouver - France

Selon l’horaire de votre vol, finissez votre découverte de Vancouver, où il fait bon vivre, ou bien si un zeste d’adrénaline vous tente encore, baladez-vous sur le pont suspendu de Capilano et empruntez le téléphérique de la « Grouse Mountain », pour embrasser du regard le panorama imprenable sur les montagnes et la ville en contrebas. Restitution de votre véhicule de location à l’aéroport et vol retour vers la France.

Jour 21 France

Arrivée en France.

Le prix comprend

  • Les vols internationaux aller-retour sur compagnie régulière.

  • Les taxes aériennes.

  • 19 nuits en hôtels 3*.

  • 19 jours de location d’un véhicule AVIS de type Compact en kilométrage illimité, un plein d’essence, un second conducteur et le GPS.

  • Assurances LDW & TPL.

  • Taxes et surcharges aéroport.

  • L’assistance conciergerie francophone sur place 7j/7 aux États-Unis.

  • Un carnet de route personnalisé.


Le prix ne comprend pas

Les visites, excursions et spectacles facultatifs.

Les boissons, pourboires et toute dépense de nature personnelle.

Les assurances non mentionnées.

Hébergement

Calgary | Ramada Calgary Downtown

Waterton Lakes NP | Crandell Mountain Lodge

Glacier NP | Lake Mc Donald Lodge

Radium Hot Spring | Best Western Prestige Inn

Yoho NP | Emerald Lake Lodge

Jasper NP | Jasper Inn & Suites

Clearwater | Wells Gray Guest Ranch

Penticton | Best Western at Penticton

Cascades NP | Sun Mountain Lodge

San Juan Island | Discovery Inn

Vancouver | The Burrard

Durée

21 jours

À partir de

3 995 €/pers

Contactez l’artisan

Bertrand Juilliard

01 55 87 82 10
Envie de ce voyage ?

Autres voyages que vous pourriez aimer

Pendleton, Oregon, Etats Unis
Autotour

États-Unis

La Piste de l’Oregon

Parcourez les grands espaces de l’Oregon, jouissez de ses paysages […]

Adolescents en Californie, Etats unis
Famille

États-Unis

California Teen

Terre promise, la Californie est l’incarnation du mythe américain dont […]

Lac St Jean, Québec
Autotour

Canada

Québec intime

Un itinéraire original, qui fait la part belle aux petits […]

Jasper National Park, Alberta, Canada
Autotour

Canada

Majestueuses Rocheuses Canadiennes

Sommets, glaciers, rivières, lacs et chutes d’eau, les Rocheuses canadiennes […]

Tent in Monument valley, Utah, USA
Autotour

États-Unis

La piste Amérindienne

Une grande et belle escapade à la rencontre de peuples […]

Réserve et parc national Kluane, Yukon, Canada

Canada

Ruée vers le Yukon

Le territoire du Yukon est une promesse d’aventures et d’émerveillements. […]

Grand Teton National park, Wyoming, Etats Unis
Autotour

États-Unis

Incontournable des Rocheuses

De bout en bout, vous cheminez sur la crète des […]

Olympic National Park, Washington, Etats Unis
Autotour

États-Unis

Etat de Washington, entre Pacifique et Cascades

Laissez-vous emporter par la beauté des paysages grandioses de l’état […]

Montréal, Québec, Canada
Autotour

Canada

Territoires inexplorés du Québec, en van

Vous, votre van, et tout autour la nature démesurée, sauvage […]

Boston, Massachusetts, Etats Unis
En train

États-Unis

Les Capitales de l’Est en train

Le train comme fil conducteur de ce voyage au coeur […]

Envie d’un voyage sur mesure ?

Contactez-nous et composons ensemble votre voyage